Prix immobilier : Ce que vous devez savoir pour bien choisir votre achat immobilier, on vous dit tout

Par: Laura Montgomery

Sommaire:

Si vous souhaitez choisir votre achat immobilier et surtout le bon, vous trouverez ici tous les bons conseils incontournables. En effet, peu importe finalement la zone où vous avez envie d’acheter.

Ci-dessous, on vous propose d’en apprendre un peu plus sur le sujet de l’investissement immobilier mais pas seulement. C’est ainsi que vous verrez qu’il y a plusieurs constantes à prendre en compte : les prix au mètre carré, les frais de notaire, par exemple. Bref, vous l’avez compris quelles que soient vos envies et vos ambitions, mais aussi la ville où vous acheter, il y a des constantes invariables.

Achat immobilier: 9 conseils pour bien choisir son bien immobilier

Vous ne devez surtout pas hésiter à vous renseigner sur le marché de l’immobilier et son état en France, de façon globale.

En effet, si certaines zones sont toujours un peu à la marge, comme Paris et des quartiers bien précis de grosses métropoles, il y a tout de même une tendance française sur le marché de l’immobilier.

D’ailleurs, voici pourquoi investir dans un achat immobilier !

Idem pour les taux d’intérêt. Bref, acheter un bien immobilier en France, c’est intéressant aussi si c’est une première pour vous et que vous profitez d’une défiscalisation.

1- Le prix au mètre carré

Vous pouvez comparer le prix au m² avec les biens proposés dans des quartiers similaires pour vous assurer que vous ne surpayez pas.

Il est également recommandé de se faire accompagner par un professionnel de l’immobilier reconnu.

Pourquoi ? Car ce dernier maîtrise le marché et saura apprécier la juste valeur pratiquée actuellement. Il pourra aussi conseiller sur le montant à payer dans une transaction immobilière.

2- Le profil du bien

Autres critères à prendre en compte pour ne pas vous tromper dans votre choix: les commodités présentes dans l’immeuble, la présence ou non d’un ascenseur ou d’un gardien, un balcon, une baignoire et la vue dont bénéficie le logement.

Les informations relatives à la situation de l’immobilier (à l’intérieur et à l’extérieur de la résidence) sont également à prendre en considération avant de décider si vous optez ou non pour l’appartement.

Chaque logement a ses spécificités. Afin de finaliser un achat satisfaisant, il est donc important que vous déterminiez au préalable les caractéristiques qui constituent un profil « parfait » pour vous:

  • Nombre d’étages
  • Nombre de pièces et taille
  • Salle de bain & WC (nombre et équipement)
  • Présence d’un ascenseur ou d’un gardien
  • Balcon/terrasse (taille & orientation)
  • Belle vue
  • Exposition du bien (est, ouest, sud…)
  • Situé à l’intérieur ou à l’extérieur de la résidence
  • Piscine, parking, buanderie communs à la résidence ou non
  • Permis de construire disponible
Découvrez  Scie plongeante : entre quels modèles, vous avez le choix ?

Lorsque vous parcourez un bien immobilier, vérifiez s’il répond aux exigences de votre famille.

N’hésitez pas à imaginer si chacun dans votre ménage pourrait facilement s’installer dans les lieux. La praticité est primordiale, en particulier si des enfants vivent au sein du foyer, et ceci peut être maintenu quand une résidence dispose d’espaces bien répartis.

De plus, lors de votre visite, vérifiez la taille et les finitions de chaque pièce. Il est important que chacune des pièces soit fonctionnelle et agréable à vivre.

Enfin, prenez le temps de vous préoccuper du voisinage : jugez l’environnement pour être sûr que c’est le bon endroit pour votre famille.

3- La qualité de la construction

Une fois que vous avez contacté le propriétaire et/ou lors de votre première visite, essayez de déterminer la qualité de la construction.

Lors de l’achat d’un bien immobilier, la qualité de la construction fait partie des critères de sélection. Vous devez inspecter une maison ou un appartement du sol au toit. Généralement, on dit que la qualité de construction est bonne lorsqu’une propriété répond aux critères suivants:

  • Bon effet d’isolation phonique;
  • Bonne isolation thermique;
  • Les parties communes et les extérieurs sont en bon état (pour les appartements)

Si vous prenez la décision de vous acheter un bien immobilier nécessitant des rénovations, faites appel à un expert pour obtenir une estimation des coûts additionnels auxquels vous serez confrontés à la fin de votre acquisition.

Cela peut aider votre négociation, et fournir une prévision plus précise sur le prix finale.

Quelques astuces pour bien juger de la qualité de la construction

  • Observez autour de vous : nécessitent-ils des travaux ?
  • Vérifiez si des remises à neuf ont été exécutées.
  • Regardez ensuite l’état des systèmes de tuyauterie et électriques,
  • Et examinez la couverture pour éviter un coup dur.

Il peut être utile d’effectuer un contrôle approfondi afin de déterminer si des travaux doivent être prévus. Dans certains cas, il peut être nécessaire de faire inspecter le bâtiment par un professionnel qualifié. Cette inspection pourrait déterminer s’il est possible de réparer ou remplacer l’installation existante, ou même si des travaux d’amélioration sont nécessaires pour améliorer la performance globale du logement.

Découvrez  Location particulier : concentrez-vous sur la décoration

4- Le quartier et son environnement pour bien choisir votre achat immobilier

L’endroit où vous décidez d’aller vivre conditionne votre bien-être mais aussi l’éventuelle revente future de votre propriété.

Optez pour un secteur qui vous ravit et qui se rapproche des prestations dont vous avez besoin: transports publics, magasins, établissements scolaires.

Et même, explorez le voisinage et parler à des locaux pour recueillir des informations sur le calme de la région et les conditions générales de ce milieu.

5- Les charges de copropriété

Selon les infrastructures présentes dans le bâtiment, comme par exemple l’ascenseur et le concierge, vous devrez prévoir une hausse des charges.

D’où l’importance de demander à votre syndic de l’immeuble des informations concernant les dépenses mensuelles.

Cette assemblée vous renseignera sur les montants déboursés pour les travaux d’entretien courant, pour l’entretien des installations techniques ou encore pour la réparation ou le remplacement du mobilier.

Elle vous fournira également des informations quant à la présence et à l’état de fonctionnement de l’ascenseur ainsi que les services que propose le gardien, le cas échéant.

Enfin, la quote-part des charges est calculée en fonction de la superficie privative au sein de l’immeuble et, par conséquent, cela peut influer sur la rentabilité de votre achat immobilier.

6- Les impôts locaux

Avant de vous lancer dans un achat immobilier, il est judicieux de se pencher sur votre pouvoir d’emprunt, votre coefficient d’endettement et les dépenses globales du prêt, y compris l’assurance.

Par ailleurs, les taxes doivent être prises en compte. Faites-vous une idée approximative de la taxe foncière à venir en interrogeant le propriétaire ou le service des impôts fonciers.

7- L’urbanisme (PLU / POS)

Vous êtes intéressé par l’acquisition d’une maison et vous désirez y effectuer des travaux de rénovation importants ou de l’agrandir ?

Prenez le temps de consulter la municipalité en ce qui concerne les normes d’aménagement urbanistique qui sont imposés. Vous pourrez ainsi en découvrir davantage sur ce qu’il est possible ou non de faire, car chaque commune peut avoir des restrictions propres.

Demandez également conseil à un professionnel du bâtiment pour être sûr de choisir le meilleur projet et de vous tourner vers un constructeur qualifié.

8- Le dossier de performance énergétique (DPE) pour choisir votre achat immobilier

En matière de chauffage, d’eau et de climatisation, le bilan de consommation et d’émissions de gaz à effet de serre réalisé grâce au dossier DPE est un outil très précieux.

Depuis 2011, son obtention est obligatoire avant la mise en location ou en vente d’un bien immobilier. Ce document renseigne clairement sur l’utilisation des ressources énergétiques du logement.

Découvrez  Location appartement particulier: Comment faire pour trouver un logement rapidement

Concrètement, le dossier de performance énergétique donne des informations sur l’efficacité énergétique du bien avec l’analyse technique effectuée par un professionnel certifié.

De ce fait, le dossier classe le bien en se basant sur la consommation d’énergie. Dans le document de diagnostic de performance énergétique ou DPE, on peut observer des informations comme: 

  • les caractéristiques des équipements de chauffages installés
  • le type d’énergie utilisée dans le logement
  • l’estimation annuelle de la consommation énergétique en quantité
  • l’estimation de l’émission de gaz à effet de serre par rapport à l’énergie consommée (en quantité). 

Le DPE peut également contenir des avis et conseils sur la bonne utilisation des équipements et la consommation énergétique du logement.

Note importante: Les performances énergétiques vont de A à G : Plus le DPE de votre logement est proche de la lettre A, plus vos factures d’énergie doivent être faibles !

9- Le droit de préemption

En pratique, un propriétaire peut disposer librement de son bien, à l’exclusion des cas susmentionnés. Ainsi, il est théoriquement en droit de transférer la propriété à quiconque il le souhaite.

Toutefois, dans certains pays et en fonction des réglementations locales, il y a une exception: le droit de préemption.

Il en existe deux types:

  • le droit de préemption urbain qui s’applique dans la maire de la commune
  • droit de préemption accordé au locataire

Le droit de préemption urbain

Le conseil municipal de votre commune a la capacité de préempter des biens situés dans certaines régions, pour lesquelles des mesures d’aménagement urbain sont en cours.

Cela signifie que le propriétaire du bien n’a pas la liberté de choisir à qui vendre son logement.

Vérifiez donc si le bien se trouve sur une zone sous préemption et exposez vos droits en formulant la DIA (Déclaration d’intention d’aliéner) à votre notaire.

Le droit de préemption du locataire

Le locataire bénéficie d’un avantage en cas de mise sur le marché du bien loué, lui accordant l’exclusivité d’achat. Quant au propriétaire du logement devra envoyer une notification par courrier recommandé avec accusé de réception afin de donner au locataire un délai de réflexion équivalant à deux mois.

FAQ

Comment bien choisir son premier achat immobilier ?

La détermination de votre budget est essentielle pour les premiers achats

Pour déterminer votre budget, vous devez comprendre le type de bien que vous souhaitez acheter, mais surtout le montant que vous pouvez vous permettre de débourser en fonction de votre situation professionnelle, personnelle et financière. C’est votre capacité de financement.